Clinique Jean Giono ssr Manosque

Vos frais d'hospitalisation

Les frais d’hospitalisation sont à régler le jour de votre départ à l’accueil.  

Les frais de séjour (prestations et soins)  

Ils sont pris en charge à 80% par l’assurance maladie. Le ticket modérateur (20% restants) sera à votre charge sauf si vous avez une couverture complémentaire, mutuelle, assurance complémentaire ou si vous êtes à la CMU.  

Vous serez exonéré du ticket modérateur à partir du 31ème jour d’hospitalisation, en cas d’accident du travail ou maladie professionnelle et en cas d’affection de longue durée (100% ALD).  

Le forfait journalier (prestations d’hôtellerie)  

Le forfait journalier (FJ) est dû par toute personne admise en hospitalisation complète, y compris le jour de la sortie (forfait de sortie : FJA) sauf prise en charge par votre mutuelle ou votre assurance.  

Le montant du forfait journalier est fixé chaque année par arrêté ministériel. 

Suppléments hôteliers à votre demande  

Chambre particulière, télévision, wifi…  

Les tarifs liés à ces prestations sont affichés à l’accueil et dans chaque service.  

Si vous n’êtes pas assuré social  

Vous devrez payer la totalité des frais. Les ressortissants étrangers non assurés sociaux doivent présenter le formulaire adapté à leur situation.  

L’ensemble des tarifs en vigueur est affiché à l’accueil. 

Actualités

Plus d'articles

Pratique

Pratique

Prendre rendez-vous

Pour prendre rendez-vous en ligne, c'est simple et rapide
cliquez sur le lien ci-dessous et laissez-vous guider.

Venir au centre / Nous contacter

Arrow

Clinique Jean Giono

Venir au centre

Informations à venir

Nous contacter

Téléphone

Nous appeler

Tél : 04 92 70 66 00

Email

Nous envoyer un email :

Cliquez ici
Clinique Jean Giono

81 Boulevard Charles de Gaulle,
04100 Manosque

Nos engagements

Développement durable

Responsabilité Sociétale de l’Entreprise

Notre approche RSE est transversale, opérationnelle et souhaite être au plus proche du terrain.
Dons d'organe

Dons d'organe et de sang

Plus de 14400 malades qui chaque année ont besoin d'une greffe d'organe. Le principal obstacle à la greffe est le manque persistant d'organes
disponibles.